Un aller simple pour la Lune ?

 » – Un aller-simple s’il vous plaît, oui, juste un aller-simple pour la lune. Cela suffira.

– Mais Madame…  »

Madame !! Et puis quoi encore ! Monsieur, s’il vous plaît ! Mais je me retiens de retenir cette erreur de jugement la voyant

Voilà qu’elle avait la bouche bée celle-là, comme si je lui demandais l’impossible !

Ne voit-elle pas que tout a changé autour d’elle ? Comment peut-elle ne pas avoir senti le spasme inattendu et brutal, qui nous a porté dans un tout autre monde ?

En portant le regard au-dessus de sa tête, je constate qu’ils sont une dizaine à me fixer avec un air ahuri.

Ils seraient donc tous restés totalement insensibles à ce bouleversement, aussi monumental et magistral soit-il ?

Il est certes inexplicable mais les faits sont là, et je n’ai pas l’intention de perdre mon temps à tenter de comprendre quoique ce soit.

Soudain, face à ces regards qui semblent me fouiller de l’intérieur, une idée me traverse l’esprit. Seraient-ils tous devenus fous d’ignorance ? La bêtise les aurait-elle lobotomisés, à tel point qu’ils ne s’apercevraient plus de rien au-delà de leur petite vie ?
J’aurais dû m’en douter plus tôt… Depuis que je clame haut et fort que quelque chose de grand guette l’humanité. Prophète d’un changement majeur de tout ce que nous connaissons, j’ai eu le temps de me préparer, de me projeter dans des centaines d’hypothèses. Quand j’y pense, je n’avais tout de même pas prévu que la lune se rapprocherait autant de la Terre, et que le goudron ne serait plus sensible à la force de l’attraction. Je n’avais pas pensé que le fer, et le plastique perdraient pieds pour se retrouver flottants.

Mais je m’étais préparé à ne pas tenter de réfléchir, de comprendre. Il faut y aller, se lancer, en profiter.
Le visionnaire que je suis doit montrer l’exemple, ouvrir les yeux aux pauvres ignorants.

« -Mais…madame…, balbutia-t-elle.
De quoi parlez-vous ? »

Voilà qu’elle continuait avec ses « Madame »… Mais qu’importe.

« – Je vous parle de ce qui se passe dehors. Le changement de dimension est arrivé ! Vous devez pouvoir me fournir un billet pour la Lune, non ? »

« Non. » me répondit-elle la mine déconfite. Dans son dos, les autres visages qui me fixaient de leur regard vide se contentaient de remuer la tête de gauche à droite en guise de confirmation.

Serais-je donc seul ?
Serais-je donc le seul élu à avoir le privilège de voir ce que les autres ne peuvent concevoir ?
Une chance ! Je savais que j’avais une destinée exceptionnelle, mais à ce point je ne m’en doutais guère…
A moins que…
Non, ce n’est pas possible. Raisonne-toi !
Serait-ce possible que tout cela vienne de moi ?

Serait-ce absurde d’oser penser que dans ce contexte où je suis seul, isolé, incompris, on me voit comme un fou ?

Ce ciel rouge ne serait-il qu’un tour joué par ma vue ?

Et cette lune aussi grosse que dans les dessins animés de mon enfance ?

Et ces routes, ces feux multicolores fixés dans le vide ?

Je ne peux pas être en train de rêver puisque je sens ces satanées gouttes de sueur glisser le long de ma nuque…

Mais alors… alors quoi ?

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Portraits.

3 commentaires sur “Un aller simple pour la Lune ?

  1. 32 Octobre dit :

    Reste-t-il une place s’il vous plait pour vous accompagner?

  2. j’aimerais bien aller sur la lune mais sans la polluer si possible et encore quand on sait que le système solaire est pollué de satellites morts, ça me fend le coeur… on détruit tout !!

  3. hurluberlulu dit :

    Une destinée exceptionnelle, assurément !

    La Lune ne se partage pas, c’est cela qui est incroyable : chacun peut y aller (s’il le veut) sans que les autres ne dérangent.

    Bonne année chèr(e) sélénite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s