La serveuse du coin de la rue

A chaque déjeuner, elle est là, à sa place. Elle les accueille et les installe. Elle fait la même chose avec tous les clients. Chaque midi, ils croient pourtant qu’elle n’est là que pour eux. Elle occupe chaque jour la même place, elle exécute chaque jour la même routine, pour eux, puis elle disparaît de leur champ de vision.

Elle n’est pas vraiment belle. Elle ne sourit pas franchement. Elle ne parle que si nécessaire. Elle n’use pas d’artifices pour se cacher, et ne porte que du noir. Elle ne fait rien de particulier pour attirer leur attention, et pourtant elle occupe toutes leurs pensées, l’espace de quelques minutes. Chacun s’assoit après l’avoir saluée, en se posant chaque fois la même question : qui est cette fille ? Elle est un mystère qu’ils aimeraient tous percer.

Et pourtant, elle est loin de l’image du mystère que chacun se fait. Ses cheveux épais bruns sont rassemblés en un chignon rapide pour dégager son visage. Elle a la peau caramel parsemée de tâches de rousseur. Elle pourrait passer inaperçue, avec son 1m60 et sa taille 36.

Il suffit juste de croiser son regard pour y découvrir une toute autre femme. Ses yeux sont de velours, d’un noir profond et brillant. Son regard est si vrai, si intense, qu’il n’a aucun besoin de maquillage.
« Cette fille a quelque-chose, mais quoi ?  » se répètent-ils.
Un charme fou l’entoure, comme un champ de désir. Ils la croisent chaque jour, mais elle reste inaccessible. Ils ne la touchent pas, ne l’effleurent pas, et ne connaissent pas le parfum de sa peau. Elle est juste là, à chaque déjeuner. Ils pensent à se rapprocher davantage de cette âme si mystérieuse, mais par peur de rompre le charme, ils ne feront rien. Ils se contenteront d’imaginer sa vie, ses envies, ses passions, à la hauteur de ce regard qu’ils ne sauraient soutenir.
« C’est rare de croiser une femme avec un charisme aussi fou » diront-ils à la sortie du restaurant.

Ils continueront donc de la croiser tous les midis, entretenant ainsi l’intensité de cette relation platonique. Elle les recevra chaque midi, ils la salueront, et elle disparaîtra de leur champ de vision, les laissant avec leurs fantasmes…

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Portraits.

Un commentaire sur “La serveuse du coin de la rue

  1. Super billet :)
    qui t’a inspiré?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s